Maxine de Villeneuve

Publié le

Dans ma loge, au dessus du miroir, il y a des photos de gens que j’aime. Hier soir, en plus, une petite bougie rouge s’est consumée pendant tout le temps du spectacle. Cette nuit cela faisait quatorze ans que Maxine de Villeneuve nous a quitté. C’était impossible pour Pinky et moi de ne pas penser à lui au moment d’entrer sur scène, là ou il était si bien, là ou il nous a accompagné pendant tant d’années.

Olivier était un souverain, oui Olivier Tilmont était son nom de ville. Un artiste rare d’une qualité étonnante, un type bien dans tous les sens du terme, son seul défaut étant peut-être d’aimer un peu trop le chocolat.

 

Je vous livre une des dernières anecdotes à propos de lui.

 

Maxine aimait le cinéma et curieusement un des derniers films qu’il lui a été possible d’apprécier juste avant de perdre la vue, fut “Priscilla Folle du Désert”.  Il avait adoré bien entendu, les trois personnages principaux.  Tant de scènes nous faisaient penser à nos années de tournée.  Il me dit :

- Elles sont quand même un peu méchantes, tu ne trouves pas ? Et je lui réponds :

- Oui, ils exagèrent un peu.  Nous, nous n’étions pas comme cela.

Il me regarde un instant dans les yeux et me lance :

-       Sauf toi !

 

Tant que je serai sur terre je penserai à lui et il ne sera pas tout a fait mort.

 

Plutôt que de vous remettre des photos de lui en spectacle, j’ai préféré ce cliché.


I'll never  love this way again...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

septier 25/04/2012 08:22

ce petit mot juste pour te dire que ceux qui t'on aimé ne t'oublierons JAMAIS