Festival international du cirque de Tours

Publié le

C’est ce week-end à Tours le 3ème festival international du cirque.
Ma  tendresse pour le cirque date des années 80. A cette époque avec Olivier et Philippe mes partenaires de la troupe des Hirondelles nous sommes engagés pendant deux mois au Cirque d’Hivers de Budapest où nous partageons la piste avec des artistes prestigieux dont Sandrine et Thierry Bouglione. Plus tard à Toulouse nous croiserons les artistes du cirque Amar et la famille Gruss.  Au cirque il n’y a pas de vedette, tout le monde s’entraide, c’est l’école du courage et de l’humilité.  C’est aussi cette humilité et ce courage qui caractérise la famille Georget qui est à l’initiative de ce festival. Ce matin puisque je présentais une émission en direct du festival,  Hervé Georget m’a permis de me promener en coulisses c’est toujours un immense plaisir d’aller à la rencontre de cet univers.
J’ai ainsi eu l’occasion de partager quelques instants avec Car
rie Harvey « Madame Loyal » délicieuse artiste. Je regrette d'avoir été obligé de décliner l'invitation qui m'avait été faite de faire partie cette année encore des membres du jury, je suis sur une autre "piste" au même moment. Je refuse d’entrer dans le débat des animaux au cirque, ni même des différences de genre. J’ai autant de plaisir à assister à une représentation du cirque du soleil que de passer un moment avec le Georget Family Circus.

Vive le spectacle vivant. Vive le cirque.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article