Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christian Hecq

Publié le par Adrien Lacassaigne

Même s’il est vrai que je préfère assister à une représentation théâtrale dans un théâtre, je n’ai pas pu résister à l’envie de regarder « Le Fil à la patte » de Feydeau l’autre soir sur France 2.

Je suis ravi que le théâtre ait de nouveau sa place à la télévision. Il y a 15 ans lorsque j’étais sur France 5 nous avions proposés avec des amis une émission sur le théâtre justement et nous nous étions entendus dire que ça n’intéressait personne ! Aujourd’hui même la danse de salon a son « prime time » sur Tf1 !

 

Pour en revenir à la représentation du Feydeau par les comédiens du « Français » quel fête !

J’ai A D O R E ! Ils jouent tous à la perfection, quel bonheur et quelle fierté pour la France de posséder une telle maison. J’attendais avec impatience de voir ce qu’allait donner le rôle de « Bouzin » associé dans mon esprit à Robert Hirsch qui est à mes yeux le plus grand comédien français. Bouzin c’est Hirsch et c’est tout !

 

Quelle ne fut pas mon étonnement de découvrir Christian Hecq !

boliloc_christian_hecq_dans_les_reves_de_philippe_genty_ala.jpg

Il est absolument étonnant, à pleurer pour les comédiens ratés comme moi qui rêvais à 18 ans d’entrer à la comédie Française.

Vous savez lorsque je vois de telles performance souvent je pleure. Devant mon écran de télé, au cinéma, au théâtre…je pleure devant de tels talents qui soulignent encore d’avantage ce don que je n’ai pas, ou ces mauvais choix que j’ai fait, ou mon manque de volonté, bref mes faiblesses.

 

Ils sont si formidables ces comédiens et comédiennes qui nous font vibrer. Ils sont souvent authentique, sincère, lumineux. Moi ça m’émeut !

Christian Hecq fait partie de ces perles rares.

Robert Hirsch reste le plus grand comédien vivant en France. Son interprétation de « Bouzin » est inscrite dans les annales du théâtre français (entre autres) mais il faut penser à ajouter celle de Christian Hecq.

 

un_fil_8797.jpg

Et moi qui rêvais à 18 ans d’être un jour le nouveau « Robert Hirsch » je dois constater que la place est prise par Christian Hecq.

Je me console en me disant qu’il est né en Belgique…comme moi !

 

 

PS : dans cette pièce de Feydeau, Thierry Hancisse et Guillaume Gallienne bien entendu étaient aussi parfaits.

Et vive le théâtre.

Partager cet article

Repost0