Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Liza Minnelli

Publié le

Je n’avais jamais ressenti un tel bouleversement à l’arrivée d’un artiste sur scène.

Hier soir, le tout-Paris l’attendait, au premier rang Charles Aznavour et Line Renaud sont côtes à côtes, quelques sièges plus loin notre nouveau Ministre de la Culture. Des comédiens, des journalistes, des gens de télévision en pagaille, il y a même des acteurs de « Plus Belle La Vie »… l’ambiance est électrique. La lumière s’éteint sur le Palais des Congrès l’orchestre de 12 musiciens s’installe et entame les premières mesures de New York New York…un rond de lumière attend côté jardin et la dame entre, rapidement, nous sommes foudroyé. Liza Minnelli s’offre à nous et tout de suite on sait pourquoi elle est une icône. Ca ne s’explique pas, la salle se lève à l’unisson pour accueillir celle qu’on ne pensait jamais revoir sur scène et qui nous offre en ce soir de « Gaypride » un unique concert à Paris. C’était majestueux ! J’ai particulièrement apprécié sa reprise de la chanson de Charles Aznavour, « Comme ils disent » devant son créateur, l’émotion était à son comble. Bien entendu il y eut, Cabaret, New York, Liza with à Z…autant de standing ovation…

C’était deux heures de grâce qui ne reviendront jamais et que je garde précieusement au fond de moi avec quand même un regret,il n’y avait même pas un programme à vendre que nous aurions pu garder en souvenir de ce moment précieux.

Liza Minnelli était en pleine forme, éblouissante, éclatante, rassurante.

Partager cet article

Repost0

Sydney

Publié le

Retour de Sydney.

 

Je vous propose simplement  quelques impressions à mon retour de Sydney, il y aurait tant de choses à dire… j’ai adoré !

La première impression a été l’effet « verdure ». Les parcs, les jardins, les balcons des maisons. Sydney est une grande ville « humaine », il faut dire que j’arrivais de Dubaï, exactement l’inverse !

 

Il y a l’émotion lorsque pour la première fois au détour d’une balade dans le Royal Botanic Gardens vous découvrez l’Opéra et derrière lui le Harbour bridge ! Toucher l’opéra de Sydney, découvrir qu’il est en carrelage !

 

Dans un même temps découvrir les habitants de Sydney, baskets aux pieds ils courent ! Je n’ai jamais vu une ville avec autant de joggeurs. J’ai été surpris de découvrir que les grands blonds de mon imagination étaient en réalité en majorité des asiatiques !

Je n’ai compris qu’un peu plus tard que si ils couraient autant c’était peut-être pour éliminer toute les bières qu’ils s’envoient le soir venu. Oui, l’Australien boit pas mal !

Alors nous aussi nous avons beaucoup marché et pas mal bu !

 

Je ne vais pas vous décrire toutes nos promenades ça serait trop long, mais si vous vous rendez à Sydney ne ratez pas Circular Quay et le quartier des Rocks, Darling Harbour, Les quartiers de Paddington, Kings Cross ou encore Double Bay et Kirribilli dont les guides ne parlent pas et qui regorgent de magnifiques maisons parées de ferronneries victoriennes.

Vous devez visiter Les plages de Bondi bien entendu, la plus célèbre pour ses « lifegard » en jaune et rouge mais aussi Coogee beach et Manly.  Tous ces endroits sont accessibles avec le « Purple TravelPass » valable 8 jours qui vous permet de prendre le train, le bus et le ferry à volonté  pour 60 dollars A.

 

Pour les gays il faut absolument aller prendre un verre (deux ou trois, on est en Australie !) à Oxford Street, par exemple au Stonewall. N’attendez pas que le serveur vienne prendre la commande, c’est à vous d’aller chercher votre bière ou votre Chardonnay au bar. Vous serez surpris par l’ambiance de ces grands espaces. Ont est loin des clivages du « Marais parisien » ici tout le monde fait la fête ensemble : les jeunes, les vieux (même très vieux), les costumes-cravates, les bodybuildés, les coiffeuses, les camionneurs, les flics…et c’est ainsi dans tous les bars.

Vous pouvez ensuite dîner « Chez Betty » toujours sur Oxford street les serveurs sont complètements dégantés et super sympa.

 

Moi, (enfin nous), sommes tombé complètement sous le charme de Sydney au point d’imaginer y retourner… j’ai deux amours la Touraine et Sydney…

 

Partager cet article

Repost0