Le garçon en talons hauts - 55

Publié le par Adrien Lacassaigne-Vivier

La fête fut je crois assez réussie, Vincent était content. Après le show, Richard Kalfa le propriétaire du lieu, amusé par ce qu’il venait de voir, nous proposa de présenter officiellement ce spectacle dans sa programmation.  Je n’en reviens pas, ça n’était absolument pas prévu, mais pourquoi pas en retravaillant un peu certains passages. David et Laurent sont eux aussi emballé par l’idée. En réalité je crois que, comme un gosse, je n’ai jamais su dire non lorsqu’on me propose de monter un spectacle.

Certes, je suis présentateur sur « La Cinquième » mais je suis tellement désenchanté par mes rapports avec la production que je ne me suis absolument pas préoccupé de leur réaction.  L’envie de me produire quelque temps sur la scène ce café-théâtre parisien a été plus forte que tout, et je ne l’ai jamais regretté.

 

Le garçon en talons hauts - 55
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article