Le garçon en talons hauts - 54

Publié le par Adrien Lacassaigne-Vivier

Pendant tout ce temps j’ai évidemment complètement ignoré mes activités de transformiste, je pensais avoir définitivement tourné la page ! C’était sans compter sur mon ami Vincent Ecrepont qui décida de privatiser le café-théâtre parisien « Le Movies » pour fêter ses 30 ans.  

Vincent étant un ami proche, je m’étais évidemment ouvert à lui de mon passé de travesti et c’est donc tout naturellement qu’il m’a demandé de monter « un petit spectacle » pour sa fête.  Moi qui pensais avoir définitivement tourné la page « talons aiguilles » me voilà rattrapé par mon destin. J’ai si souvent rangé mes robes en paillettes dans les malles et toujours je les ais ressorties. Evidemment à chaque fois il fallait les élargir un peu ! Pour répondre à Vincent, je n’ai pas hésité une seconde. Je me fou du qu’en dira-t-on à la production de l’émission de télévision que je présente. Je vais monter la petite revue de l’anniversaire de Vincent. Vont se joindre à moi Laurent et David, deux garçons adorables, deux comédiens avec qui je le sens, je vais bien délirer.

Le garçon en talons hauts - 54
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article