Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 14:45

Je me suis retrouvé plus tard dans la série télévisée « Fortitude » réalisée par Waris Hussein avec Michael York et Richard Anconina, une grosse production. Là encore, officiellement je suis engagé comme figurant, mais avec « supplément de texte » !

Le garçon en talons hauts - 45

Je viens de comprendre la combine des producteurs. Il revient moins cher de payer un figurant et de lui donner un petit supplément pour le texte, plutôt que d’engager un comédien ! Ben voyons, vous connaissez mon discours sur les salaires, vous imaginez bien que je devais être fumasse ! Et en plus, dans ce cas de figure, vous n’apparaissez pas au générique. Je ne garde pas un bon souvenir de cette fiction. Le réalisateur était nerveux, capricieux et prétentieux, une caricature de cinéma justement !

Avec la star, Michael York il y allait de « mon cher Michael » par-ci, « mon cher Michael » par-là évidemment.

Avec Richard Anconina il baissait déjà d’un ton, c’était : Richard s’il te plait ceci, Richard cela…

Alors vous imaginez avec moi !

Michael York

Michael York

Je jouais le rôle d’un officier nazi. J’avais une scène avec Messieurs York et Anconina, une scène courte mais où il y avait beaucoup de tension, une scène décisive où tout se jouait sur les regards. Nous avons, comme très souvent au cinéma, refait beaucoup de prises. Le metteur en scène était de plus en plus nerveux. A chaque fois que nous reprenions il s’adressait à moi avec un dédain inimaginable, genre : « toi là-bas »…

Après plusieurs reprises Richard Anconina vient vers moi et me demande discrètement quel est mon prénom. Nous n’avions pas été présentés.

17ème prise, le metteur en scène toujours de plus en plus arrogant me crie :

- Toi là-bas, en place !

Et là, Richard Anconina s’est adressé à lui en lui disant :

- Waris, ce comédien s’appelle Adrien !

Il y eut un long silence.

Et Michael York d’enchérir en venant me saluer :

- Oh quel joli prénom vous avez !

Histoire de détendre l’atmosphère, le réalisateur dit :

Très bien, si Messieurs Mickael, Richard et Adrien veulent bien se mettre en place, nous allons pouvoir reprendre…

Mickael m’a regardé en souriant et Richard m’a fait un clin d’œil…

A ce moment précis, je me foutais bien de la mauvaise humeur de Waris. Je savourais l’instant présent. Mickael York, le partenaire de Lisa Minnelli dans Cabaret, me faisait un sourire, à moi tout seul ! Je suis Sally Bowles ! Petit bonheur…

Le garçon en talons hauts - 45

Ce tournage fut un véritable supplice, est-ce pour cela que ce fut pratiquement mon dernier ? Je ne voulais plus subir ce genre d’humiliation. L’arrogance des responsables de castings m’étaient insupportables. Je ne me suis plus jamais présenté à un seul rendez-vous. Adieu ma carrière, pourtant j’aurais adoré ça, mais il semblait évident que je n’avais pas les qualités nécessaires, il fallait me faire une raison.

Partager cet article

Repost 0
Published by Adrien Lacassaigne
commenter cet article

commentaires